Like a Hair - Cheveux qui s'abîment vite et je ne veux pas couper


J'ai connu une période ou justement j'étais confrontée à ce problème, deux mois après la coupe, je commençais déjà à avoir des fourches qui remontaient sans savoir exactement pourquoi et puis j'ai finis par comprendre... Tu es arrivé(e) ici plein(e) d'espoir et je vais t'apporter quelques réponses qui pourront te guider et savoir pourquoi, comment ça a pu arriver !



Si tu as les cheveux colorés ou décolorés chimiquement, il est compréhensible que tes cheveux soient dans cet état, les écailles (couche supérieure du cheveu) ayant été ouvertes pour pouvoir y mettre le produit colorant ou décolorant. Tes cheveux ont donc été très sensibilisé et ils sont probablement très secs au toucher si tu ne fais pas de masques ni de soins. 

Je te recommande donc quelques chose qui a autrefois sauvé mes cheveux : le beurre végétal de Karité bio - recommandé pour les cheveux secs à très secs voire des cheveux qui ont vécu une très mauvaise expérience chimique (cheveux élastiques). Il nourrit profondément la fibre capillaire d'où son effet sur des cheveux très abîmés.



Si tu ne fais aucun traitement chimique à tes cheveux et que tu te contentes du minimum, par exemple juste un shampooing quand nécessaire, il faut te demander si ta nature de cheveux n'aurait pas besoin de soins particuliers. Des cheveux pas assez nourris et hydratés sont des cheveux qui vont se fragiliser plus facilement avec les frottements, le vent, la ceinture de la voiture, la pollution,... Mais toutefois tu n'as pas envie de t'embêter avec 50 soins différents ? Je comprends, on va faire simple :

➵ hydrater : le gel d'aloé vera à appliquer tous les jours matins et soirs après brossage et on oublie pas la coiffure protectrice pour la nuit (je vais t'expliquer pourquoi plus bas...).

➵ nourrir profondément : l'huile de coco qui parfume, nourrit intensément la fibre capillaire. Elle est justement réputée être l'huile chouchou des cheveux et je n'en dirais pas le contraire !



La prochaine étape consiste à s'attacher les cheveux la nuit ! Tresse, chignon, queue de cheval, kardoune... On évite de serrer pour éviter les tensions au niveau du cuir chevelu et les éventuelles douleurs qui pourraient en survenir. La coiffure évite les frottements sur la taie d'oreiller et que le coude de ton/ta voisin(e) t'arrache la moitié de la tête 😆



Et enfin une étape à NE SURTOUT PAS NÉGLIGER si tu ne veux pas couper c'est la "chasse aux fourches" ou la "traque aux fourches" qui consiste à s'armer de petits ciseaux (neufs et qui se serviront qu'à ça) et de couper uniquement les pointes dédoublées, cassées. Je ne vais pas te cacher que ça prend un temps monstre mais petite astuce :

➵ si tu as les cheveux foncés, fais ça sur un maillot de couleur clair, pastel, ça fera mieux le contraste et tu repéreras mieux les pointes abîmées.

➵ si tu as les cheveux clairs, inversement, je te conseillerai de mettre un maillot de couleur foncée.
Et si tu as les cheveux courts à très courts ?! Pas de grandes solutions à part de demander à quelqu'un de t'aider ou de t'armer du Split Ender ou le "stop fourches" qui coûte un bras et que je n'ai jamais eu la chance de tester. Je sais qu'il y a des copies de cet appareil mais je ne suis pas sûre de leur efficacité et sécurité, donc je ne te le recommanderai pas.


Évite pendant quelques mois les sources de chaleur telles que le lisseur, le boucleur, le sèche-cheveux, cela permettra à tes cheveux de souffler, d'accumuler les bénéfices des soins que tu leur aura fournis et surtout de moins fourcher.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire